Aller au contenu

Financer l'amélioration de son logement

Les primes et subventions au titre de l’amélioration de l’habitat, sont accordées selon deux possibilités: 

  • Par le biais de l’ANAH, Agence Nationale de l’Habitat.
    L’ ANAH est un établissement public administratif qui a pour mission dans le parc privé de promouvoir et de faciliter l’exécution des travaux de réparation d’amélioration et d’adaptation d’immeubles ou de logements.
  • Par le biais des départements ou EPCI (établissements publics de coopération intercommunale).

Ces derniers reçoivent les aides qu'ils seront chargés de  redistribuer.

Le financement de l’amélioration de l’habitat  concerne aussi bien le propriétaire bailleur que le propriétaire occupant du logement.
Si vous souhaitez procéder à des travaux d’amélioration de votre logement, il est utile de connaître les dispositifs (prêts, aides et subventions) disponibles en Guadeloupe.

Comment financer l’amélioration de son logement ?

Il existe deux modalités de financement: Des financements classiques et des financements particuliers:

Les financements classiques

Il s’agit de financer le projet d’amélioration soit avec le concours d’un prêt bancaire classique, soit à l’aide d’un prêt épargne logement.
Si vous optez pour un prêt bancaire, vous devez être propriétaire du logement (occupant ou bailleur), et le logement doit constituer votre résidence principale ou secondaire. Cet emprunt pourra financer des petites comme des grosse réparations ainsi que des aménagements ou des économies d’énergie. N’hésitez pas cependant à faire jouer la concurrence entre les divers établissement bancaires.

Dans le cas d’un prêt épargne logement, vous devrez au préalable être titulaire d’un PEL ou d’un CEL, que vous soyez propriétaire occupant ou bailleur.

Les travaux concernés sont des travaux d’agrandissement, de surélévation, d’extension, de division, de modernisation ou d’amélioration du confort et de la sécurité.
dans un cas comme dans l’autre, vos revenus doivent être suffisants pour assurer le remboursement de l’emprunt, sachant que généralement le taux d’endettement ne doit pas dépasser 30% de vos revenus.

Les financements particuliers

Il s’agit de prêts aidés et de subventions sous forme de prime à l’amélioration de l’habitat.Ils concernent d’une part le propriétaire bailleur et d’autre part le propriétaire occupant.

La subvention de l'ANAH au propriétaire bailleur

Il doit s’agir soit du propriétaire bailleur, soit de l’usufruitier d’un logement qu’il donne en location ou qu’il met à disposition d’autrui à titre de résidence principale pendant 9 ans après les travaux.

Pour en bénéficier,  le logement doit être achevé depuis quinze ans au moins à la date de la notification d’envoi de la subvention.
Les travaux subventionnables sont les travaux de réparation, d’assainissement, d’amélioration et d’adaptation d’immeubles ou de logements, mais également des travaux de transformation de locaux en logements à usage d’habitation.

Pour en savoir plus sur la règlementation et les conditions d’attribution, consultez le site de l’ANAH ou votre ADIL.

 

La subvention de l'ANAH au propriétaire occupant d'une copropriété dégradée

Elle s'adresse au propriétaire occupant d'une copropriété dégradée, et permet de financer des travaux portant sur les parties communes et les équipements communs.

La subvention de la DDE au propriétaire occupant

Cette subvention de l'Etat est attribuée par la DDE sous conditions de ressources. Les plafonds retenus sont les même que ceux applicables au LES (Logement Evolutif Social, voir plafonds LES).

Les conditions d'octroi de la subvention de l'Etat sont précisées par arrêté.

La subvention de L'Etat permet au propriétaire occupant d'un logement à titre de résidence principale de réaliser des travaux d'amélioration.

Les travaux subventionnables

Ils concernent des logements construits depuis plus dix ans.

La subvention permet de financer 70% du coût des travaux, les 30% restant étant à la charge du bénéficiaire de la subvention.
Les travaux subventionnables sont entre autres:

  • Des travaux de réfection de la toiture
  • le renforcement du gros oeuvre
  • L'accessibilité du logement
  • Le raccordement aux réseaux ou la mise aux normes de l'installation électrique.

les travaux subventionnables sont réalisés par des opérateurs agrééspar l'Etat dont la liste est publiée par la DDE.

Les autres type d'aides

  • Subvention de la CGSS
  • Aide de la CAF
  • Aide de l’ADI
  • Aide du Conseil Régional
  • Aide du Conseil Général
  • Les prêts TRAVAUX d'action logement
     

Le prêt ATRIOM (ex Guadeloupe Habitat)

Ce prêt est complémentaire des subventions de l’Etat, du conseil Départemental, de l’ADI et des autres co- financeurs.

Ce prêt est réservé aux propriétaires occupants âgés de 85 ans maximum (durée du prêt comprise: à la fin du prêt, l'âge maximum du propriétaire ne devra pas dépasser 85 ans).

Le logement doit être occupé à titre de résidence principale, et doit être achevé depuis plus de dix ans.

Les travaux financés consistent en la pose d’appareils sanitaires, d’évier, la réalisation d’un assainissement individuel, des travaux d’accessibilité, la réfection de la toiture, renforcement du gros œuvre, termites, agrandissement, mise aux normes électrique.


Pour plus de renseignements et pour connaitre le montant des differentes aides,Contactez L’ADIL.

Retour en haut de page